LeLoméen.com
Mardi 16 Janvier 2018
Bienvenue Invite!
Connexion à Le Lomeen
Inscription à LeLomeen

Vous etes ici : Accueil > Technologie > Le Togo ouvre ses portes aux MVNO


Le Togo ouvre ses portes aux MVNO

4/10/2012 Par: Maxzener 0 Commentaires Lu: 6679 fois Bookmark and Share

Le Togo s’ouvre aux MVNO 

J’aurais bien voulu intituler cet article, « le MVNO pour les nuls », mais ca ferait trop cliché. Juste pour vous dire que dans ce billet, je vais tenter d’expliquer ce que c’est qu’un MVNO de la façon la plus simple possible et essayer d’identifier les opportunités pour les pays africains, le Togo notamment, d’en accueillir.  

En effet, cette idée d’article m’est venue lorsque l’appel à candidature pour l’entrée sur le marché togolais des MVNO a été officiellement lancé. Tous les détails concernant l'appel à manifestation d'intérêt sont disponibles à l’adresse http://mvno.artp.tg.

Donc reprenons !!

Qu’est-ce qu’un MVNO ?

Selon wikipédia, « Un opérateur de réseau mobile virtuel, également connu sous le sigle MVNO, de l'anglais Mobile Virtual Network Operator, est un opérateur de téléphonie mobile qui, ne possédant pas de concession de spectre de fréquences ni d'infrastructure de réseau propres, contracte des accords avec les opérateurs mobiles possédant un réseau mobile (connu sous le sigle MNO, de l'anglais Mobile Network Operator) pour leur acheter un forfait d'utilisation et le revendre sous sa propre marque à ses clients. »

En bref, un opérateur mobile virtuel, ne fait que du « Marketing ». Il s’agit d’une interface entre les les opérateurs de téléphonie mobile traditionnelle et le client final.

Comment fonctionne un MVNO ?

Rappelez vous plus haut, nous avons dit qu’un MVNO ne possédait ni d’infrastructure, ni de spectre de fréquence. Alors comment fonctionne un MVNO ? Pour l’expliquer simplement, les MVNO achètent en réalité des minutes de téléphonie (MOU pour Minute Of Use) aux opérateurs traditionnels qu'ils revendent ensuite à leurs clients dans le cadre de la voix. Ces nouveaux opérateurs offrent donc aux utilisateurs un choix supplémentaire d'offres tarifaires qui peuvent coller au besoin de chacun. Dans le terme MOU, peuvent aussi se loger d’autres services tels que les SMS, l’internet et d’autres services à valeurs ajoutés que proposent aussi les opérateurs traditionnels. On peut alors parler de MVNO étendu.

 Un MVNO que peut-il apporter ?

Lorsque nous prenons les opérateurs traditionnels, ceux-ci pour faire du bénéfice sont obligés de rentabilisés leurs investissements (infrasctructures, spectre de fréquences, charges…..). Ainsi les coûts de communication sont fixés par rapport à tous ces paramètres et sont vendus aux clients. Par contre pour un MVNO achetant un forfait auprès d’un ou plusieurs opérateurs, son objectif est de vendre ce forfait au maximum de clients afin d’en tirer le maximum de bénéfice. Pour cela le MVNO a intérêt à « appâter » les clients avec des offres très alléchantes, pouvant aller jusqu’à 50% mois que l’offre proposée par l’opérateur traditionnelle. Ce schéma peut être fonctionnelle pour les deux parties (opérateur traditionnelle et MVNO) si l’opérateur traditionnelle, dans la vente de ces forfaits (ou MOU) s’assure de rentabiliser ses investissements. Il s’agira donc d’un partenariat « win win » (gagnant gagnant).

Mais ce n’est pas ce qui nous intéresse le plus (A moins que vous décidiez de devenir MVNO). Ce qui nous intéresse le plus, c’est l’impact sur le client final. En effet, la réduction des prix pour la plupart des services, sera un atout majeur pour le client. Mais pour que le système fonctionne, il faut réunir des conditions.

Les MVNO, ca marche!!

La première "success story" des MVNO a été écrite au Royaume Uni, en 1999 par Virgin Mobile. Depuis plusieurs pays européens s’y sont lancés. En 2011, il a été dénombré 645 MVNO dans le monde entier.

En Afrique, il existe aussi des pays, à l’instar de l'Afrique du sud ou du Sénégal (avec Kirène by Orange) qui ont ouverts leurs portes aux MVNO, notamment pour faire baisser le coût des communications, mettre en avant des services innovants et surtout utiliser les réseaux des opérateurs traditionnels pour que le rendement en taux d’utilisation de ceux-ci (donc en bénéfice) soit meilleur.

Les préalables pour intégrer les MVNO.

Dans le cas du Togo, les licences octroyées sont des licences MVNO étendus. En clair, le titulaire de la licence, pourra en plus des services voix, proposés tous les services disponibles chez le(s) opérateur(s) traditionnel(s) auprès duquel il aura souscrit et ceci sur l’ensemble du territoire où celui-ci (ceux-ci) est (sont) présent(s).

Pour que l’intégration des MVNO soit une réussite il faudrait que :

  • La qualité de service des opérateurs traditionnels soit bonne ;
  • La concurrence ne devra exister qu’entre opérateurs du même type ;
  • La proposition de services innovants et de prix «alléchants » par les MVNO ;
  • Une bonne réglementation du marché, dans le but de rendre les communications accessibles à tous.

Ce dernier point, reste celui sur lequel seront jugés les opérateurs et les MVNO. Tant qu’il ne sera pas atteint, et que le consommateur final ne sera pas satisfait, le modèle intégrant opérateur traditionnel et MVNO pourrait s’effondrer.

Concernant les appels à candidatures MVNO au Togo, les renseignements sont disponibles à l’adresse : http://mvno.artp.tg.

 

Références:

http://fr.wikipedia.org/wiki/Op%C3%A9rateur_de_r%C3%A9seau_mobile_virtuel

http://en.wikipedia.org/wiki/Mobile_virtual_network_operator

http://www.leaders.com.tn/article/quelle-ouverture-des-services-mobile-virtuel-en-tunisie-mvno?id=8885

http://lafriquedestelecoms.blogs.nouvelobs.com/tag/mvno

Vous pouvez etre intéressé par ces articles:

Commentaires

Par date Commentaires
Pas de commentaire

Commenter cet article

Vous devez etre connecté afin de poster un commentaire

Connexion a Le Lomeen
Inscription à LeLoméen