LeLoméen.com
Jeudi 18 Janvier 2018
Bienvenue Invite!
Connexion à Le Lomeen
Inscription à LeLomeen

Vous etes ici : Accueil > Technologie > LOME BARCAMP 2012: LE BILAN


LOME BARCAMP 2012: LE BILAN

26/1/2013 Par: Maxzener 0 Commentaires Lu: 3973 fois Bookmark and Share

 

Le samedi 15 décembre 2012 dernier, s'est tenu à Lomé, la troisième édition du Barcamp. Afin de réaliser un petit bilan de cet événement, nous avons approché le promoteur de l'événement, Mr. Roger KPAKOTE et avons recueilli l'avis de quelques participants. Qu'est-ce qu'un Barcamp, pourquoi en faut-il un pour le Togo, quelles perspectives...? Autant de questions auxquelles a tenté de répondre le promoteur de l'événement. Lisez plutôt les réponses données par Roger.

En introduction, avant la première question, pourrais tu te présenter et présenter un peu OPIM (promoteur de l'événement) et donner un peu la vision dans un cadre global de l'organisation d'un Barcamp?

Je suis Roger KPAKOTE, Informaticien de formation, président de l’OPIM (Organisme pour la Promotion de l’Internet et du Mobile) au Togo et qui a pour objectifs de :
- Promouvoir l’utilisation des nouvelles technologies sur l’ensemble du territoire togolais;
- Promouvoir les contenus togolais en ligne;
- Inciter la jeunesse à la formation et à entreprendre sur le web;
- Créer un espace de réflexion sur les TIC dans notre pays;
- Regrouper les consommateurs et fournisseurs de services technologiques autour d’un idéal.


Pour atteindre ses objectifs, l’OPIM organise des séminaires, des visites dans les établissements scolaires, des passages TV, des journées de formation, mais surtout est l’initiateur des trois dernières éditions du BarCamp Lomé.

Qu'est-ce qu'un barcamp?
Un BarCamp est une non-conférence au cours de la quelle tous les participants présentent un sujet autour d'un thème principal. Le principe est qu’il n’y a pas de spectateur tout le monde participe.

Le Barcamp de Lomé en est à sa 3ème édition. Quand est-ce qu'ont eu lieu les deux précédentes?
Les deux précédentes éditions se sont tenues en 2010 et 2011.
La première s’est tenue autour du thème : « La place des contenus togolais dans l’ecosystème du web » et la seconde autour du thème : « Mieux vivre grâce aux TIC »

Quel a été le bilan des deux précédents Barcamp? Les objectifs visés ont-ils été atteints?
Les objectifs visés ont été atteints car ces évènements ont contribué à émuler d’une certaine façon, le secteur de l’internet dans notre pays. Nombreux sont les participants qui en ont tiré profit dans le sens où les initiatives personnelles se sont accrues, du Barcamp 2011 est né le concept d’AndroidCamp (regroupant les mordus de développement sous Android) et bien d’autres choses.

Qu'est-ce qui a motivé la tenue d'un 3ème Barcamp à Lomé et autour de quel thème cette 3ème édition s'est - elle - tenue?
Nous nous sommes dits à l’OPIM que nous feront du Barcamp un évènement annuel et le thème de cette année 2012, fut : « Internet au Togo, connectivité, Accessibilité et Contenus ».

Ce thème a été motivé par les récents changements positifs constatés durant cette année dans les services offerts par les fournisseurs d’accès. En effet les systèmes de connectivité et l’accessibilité ont toujours été très critiqués lors des précédentes éditions. Avec donc ces nouvelles offres, nous avons jugé bon de faire l’état des lieux, et de décider d’actions à prendre pour vulgariser cette technologie dans notre pays.

Qui sont ceux qui étaient présents? Le panel était il représentatif de l'émergente société togolaise, résolument tournée vers les TICs?
Une cinquantaine de participants de différents corps professionnel (santé, éducation, technologie) ont débattu autour de ce thème. Il faut aussi noter que nous avons été accompagnés par le Ministère des Postes et Télécommunications du Togo qui nous a fait l’honneur de la présence d’un représentant lors de ce Barcamp.

Quels sont les thèmes qui ont le plus suscités l'engouement?
Lors de ce Barcamp le sous thème qui a suscité le plus d’engouement fut celui de la "connectivité". Toujours aussi critiquée, les fournisseurs sont accusés de ne pas fournir réellement les services annoncés au public dans leurs offres. Par exemple les débits théoriques annoncés sont différents de ceux réellement offerts aux publics.

Ce Barcamp a-t-il été mieux réussi que les précédents?
Je crois que oui. Le comité d’organisation a atteint ses objectifs à 80%, surtout que cette année nous avons eu le soutien du Ministère des Postes et Télécommunications. Nous avons l’impression d’avoir effectué un pas de géant.

Quel impact ce barcamp pourrait-il avoir sur l'écosystème des TICs au Togo?
De ce Barcamp il ressort clairement, que face à cette nouvelle ère que connait l’Internet au Togo sur le plan accessibilité, les actions doivent suivre pour créer encore plus de contenus locaux.
Des projets web ont été présentés par leurs promoteurs lors de ce Barcamp. Et c’est exactement ces types d’initiatives que nous encourageons fortement. Et nous espérons qu’à travers ce Barcamp, l’impact se créera autour des participants et devra se répercuter sur le reste de la population.

Qu'est-ce que vous auriez souhaité pour ce barcamp afin qu'il soit parfait?
L’implication des opérateurs mobiles et des fournisseurs d’accès. Ces derniers sont les seuls capables de nous donner les repères fiables sur leurs offres, leurs services etc.
Ce rendez-vous devrait être un lieu d’échange dans la mesure où, ces derniers auraient face à eux un panel d’utilisateurs désireux de leur faire des suggestions pour l’amélioration des conditions d’accès.

Votre mot de fin.
J’invite tout les geeks, les mordus des Tics à se joindre à l’OPIM pour émuler l'industrie de l'internet et du mobile au Togo et en Afrique. Nous avons de grands défis à relever, entre autres : la modernisation du secteur des Tics , l’émergence de notre pays en terme de contenus sur la toile etc…

Voilà un peu pour tout ce qui concerne le Barcamp selon Roger KPAKOTE.

Grâce aux organisateurs, nous avons aussi pu recuillir les avis des participants.

Si pour la plupart le Barcamp a été une réussite - "J'ai dormi moins bête ce samedi d'autant plus que j'ai découvert des propriétés à des applications et des logiciels que j'utilise pourtant au quotidien. J'ai aussi fait la découverte de plusieurs autres applications très utiles dont je ne soupçonnais même pas l'existence. Grand merci" ou encore " Ce fut une réussite. on sentait une envie de bien faire et surtout de partager." - pour certains, l'esprit d'un Barcamp n'a pas été respecté : "Le BarCamp n'a pas été comme je le pensais, Un BarCamp, c'est une non-conférence, contrairement à ceux que vous avez fait. Il repose sur la coopération et le collaboratif. Même s'il est sponsorisé par telle ou telle entreprise, n'oubliez pas l'esprit originel de ce Camp. Il faudrait revoir l'organisation pour que les prochains Camps qui seront organisés respectent les principes de base."

Malgré cet attachement aux valeurs et à l'esprit du Barcamp qui n'aurait pas été respecté, les participants ont apprécié les sujets abordés et la présence du Ministère des Postes et Télécommunications.

Des suggestions ont aussi été faites concernant la préparation de l'événement. En effet il a été souhaité une meilleure communication avant, pendant et après l'événement.

Rendez-vous est donc pris pour l'année prochaine, en Décembre probablement, pour la quatrième édition du Barcamp de Lomé.

Pour toute autre information concernant le Barcamp, envoyez un mail sur opim@gmail.com
 

Vous pouvez etre intéressé par ces articles:

Commentaires

Par date Commentaires
Pas de commentaire

Commenter cet article

Vous devez etre connecté afin de poster un commentaire

Connexion a Le Lomeen
Inscription à LeLoméen